•  

     

    Pour une plaque du four :

    150 gr de farine

    90 gr de beurre

    90 de gruyère râpé (ou comté…au choix)

    1 cuillerée à café de sel

    3 ou 4 cuillerées à soupe de lait

     

    Mélanger le sel à la farine

    Mélanger le beurre préalablement ramolli et la farine avec les doigts, puis ajouter le fromage râpé

    Ajouter le lait et bien pétrir

    Abaisser la pâte au rouleau, épaisseur 3-4 mm environ

    Découper de petits morceaux à la roulette ou à l’emporte-pièce, et réutiliser au fur et à mesure les chutes

    Disposer les sablés sur la plaque du four recouverte d’un papier cuisson

    Faire cuire à four chaud (150°) pendant 20 mn minimum, voire 25 ou 30 mn selon votre four : surveiller de très près la cuisson car les sablés passent du cuit au « cramé » en quelques secondes !

     

    Bon apéro !

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Le Fougau sera ouvert 

    vendredi 28 décembre 2018 pendant les vacances scolaires

     

    Résultat de recherche d'images pour "dessin original de germaine bouret" 

    (carte ancienne de Germaine Bourret)

     à partir de 14 h avec toutes les activités

    (broderie, boutis, dentelle, ....).

     

    Résultat de recherche d'images pour "dessin COUTURE BRODERIE original de germaine bouret"

     (carte ancienne de Germaine Bourret)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    L'Association vous souhaite de très belles fêtes de Noël

     

    Joyeux Noël

     

     Sans oublier tout plein de cadeaux pour les tout petits et un peu pour les grands....

    .

    Résultat de recherche d'images pour "image gratuite de noël"

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

    Petit rappel du principe : Véronique nous apprend à faire

    Une fraise qui contiendra de la lavande

     

      Nous confectionnons un article pour l’association selon les explications données (tout le matériel est fourni)

    ensuite, avec le modèle et/ou le patron, la création est personnelle.

     

    Pour la réalisation de cet ouvrage n'oubliez pas de vous munir de :

     

                   

    1) Nécessaire de couture :

    Sans oublier crayon, taille-crayon, paire de ciseaux, papier et/ou papier calque(pour le patron), gle, épingles, fils,.....

     

     

     

     

    2) Pour la réalisation personnelle :

    Tissus, rubans, perles, pompons, boutons, sous-tâches, sequins, cordelettes, dentelles, feutrine de couleur, tissu avec motifs de Noël, etc....

     

     

     

    3) Machine à coudre 

     

    Afficher l'image d'origine

     

     

     Pour une bonne organisation de l'après-midi (14 h à 18 h),

    merci de bien vouloir s'inscrire

     

        auprès de Véronique :

    veronique.vaccon@wanadoo.fr

     

        ou de Fabienne :

    leiroucasdoubarri@yahoo.fr

     

    ou sur le tableau au Fougau

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Il n'y aura pas d'atelier boutis pour le groupe du  jeudi 20 décembre 2018,

    Aucun changement pour le groupe du vendredi 21 décembre 2018.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     Pour des raisons techniques, l'atelier est reporté au mois de janvier, confirmation de la nouvelle date sous peu.

     

    Boîte de rangement pour les cartonnettes de rubans de broderie

    25 cm x 25 cm x 7 cm

      

    Calendriers (disponibles au Fougau) ou carton gris

    Cartonnette 50 cm x 100 cm

    L'intérieur de cette boîte sera compartimenté en fonction des besoins de chacune 

    Pour l'habillage de la boîte :

    Tissu extérieur 50 x 90 cm

    Tissu intérieur 40 x 90 cm

     

    Liste du matériel nécessaire et indispensable

    pour chaque atelier de cartonnage 

     

    - Rouleau d'adhésif de masquage lisse en 25 ou 30 mm de large,

       (rayon peinture dans un magasin de bricolage),

    - 1 cutter,

    - 1 règle de 50 cm en fer,

    - 1 équerre en fer,

    - Crayon papier, gomme, taille-crayon,

    - Planche de découpe tissu (patchwork),

    - Une paire de gros ciseaux couture ou une roulette coupante,

    - Une paire de ciseaux de broderie, 

    - Colle à bois (Sader bois),

    - Petit pinceau (1-2 cm),

    - Petit pot en verre (pour la colle)

    - Épingles à linge en bois (15 environ),

    - Un petit morceau de toile émeri.

      Si des questions contacter Henriette :  leiroucasdoubarri@yahoo.fr 

    Atelier de 9 h à 17 h

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Lei santoun

    Manlèu de la cansoun de D. Daumas

     

    Prendrai uno coufo amé de moufo

    Dins lou bouas l’emplirai.

    Proche la chaminèio, sus la taulo vièio

    La moufo estalarai ;

    Mei santoun poulit, tout acoulouri

    Lei deveiharai

    D’un souam d’uno annado, sus la moufo aplanado

    A cha-un lei metrai.

     

    Li aura lou Bartoumiéu, l’avugle emé soun fiéu,

    S’un pount lei quiharai ;

    Lou pastre et soun fedan, lou gros capelan

    Que suso coumo un ai,

    Lou tambourinaire emai l’amoulaire

    Qu’amolo tant e mai,

    Lou cònsou, lou bóumian, lou moulinié tout blanc

    Noun leis óublidarai.

    Mancara que lou ravi, mi tancarai aqui…

    E badarai !

     

     

    Les santons 

    Extrait de la chanson de D. Daumas

     

    Je prendrai un panier et de mousse

    Dans le bois je le remplirai.

    Près de la cheminée, sur la vieille table

    La mousse je l’étalerai ;

    Mes jolis santons, tout colorés

    Je les réveillerai

    Du sommeil d’une année, sus la mousse aplanie

    Un à un je les installerai.

     

    Il y aura Barthélemy, l’aveugle et son fils,

    Sur un pont je les poserai ;

    Le berger et son troupeau, le gros curé

    Qui transpire comme un âne,

    Le tambourinaire et aussi le rémouleur

    Qui aiguise tant et plus,

    Le maire, le bohémien, le meunier tout blanc

    Je ne les oublierai pas.

    Il ne manquera que le ravi, je me planterai là…

    Et j’admirerai !

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • calisson 

    200 gr de melon confit, 

    250 gr d'amandes en poudre,

    250 gr de sucre cristallisé,

    2 feuilles de pain azyme.

    Pour le glaçage,

    1 blanc d’œuf,

    125 gr de sucre glace.

     

    Mixer le melon afin d'obtenir une purée bien lisse, verser dans un saladier puis incorporer la poudre d'amande et le sucre cristallisé. 

     

    Travailler longuement à l'aide d'une cuillère en bois, jusqu'à ce que le mélange devienne une pâte épaisse et homogène.

     

     Sur le plan de travail, déposer les feuilles de papier azyme (ou papier hostie) et recouvrir avec la pâte obtenue précédemment sur une épaisseur d'environ 1 cm (plus épais = trop long à sécher). 

     

     Lisser la surface à l'aide d'une spatule humide.

     

    Dans une jatte mélanger le sucre glace et le blanc d’œuf, fouetter jusqu'à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux pour obtenir le glaçage qui recouvrira la pâte de calisson d'une fine couche (lissée à l'aide d'une spatule). 

     

    Laisser sécher à l'air libre pendant 45 min. 

     

    Après ce temps, découper la préparation en losange de 4 à 5 cm de long.

     

    Garnir la plaque du four d'un papier sulfurisé fariné et déposer les losanges.

     

    Chauffer le four à 70°C, cuire les calissons pendant 4 à 6 min environ (la porte du four ouverte), jusqu'à ce qu'ils sèches, sans pour autant être colorés.  

     

    A la sortie du four, laisser refroidir.

     

    Les calissons peuvent être dégustés frais et se conserver également dans une boite hermétique.

     

    "Istòri : Di cali soun" La consécration du calisson tel que nous le connaissons aujourd'hui daterait du second mariage, en 1454, du bon roi René avec l'austère Jeanne de Laval.

    Un chroniqueur, Alphonse Karr raconte, que le pâtissier du roi avait voulu faire un dessert exceptionnel.  

    Lorsque l'on présenta le délicieux mets à la reine (qui ne souriait jamais) cette dernière esquissant un sourire, aurait dit :"Di cali soun"("Ce sont des câlins).  

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

    Piqué

     


    Janvier 2019

    Les lundis 7 et 21

    ****
    Février 2019

    Les lundis 4 et 18

    ****

    Mars 2019

    Les lundis 4 et 18

    ****

    Avril 2019

    Les lundis 1er, 15 et 29

    ****

    Mai 2019

    Les lundis 6 et 20

    ****

    Juin 2019

    Les lundis 3 et 17

    ****

      Se munir des fournitures suivantes 


    Fils, aiguilles, épingles, ciseaux, matériel de couture,

    bombe de colle repositionnable 505 pour tissu, dé, etc .... 

    mail : leiroucasdoubarri@yahoo.fr

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Bravis amigo e ami

    Poudès encaro vous marca pèr aquelo serado

    Reservacioun de faire.

    Amista felibrenco

    Lou Cabiscòu de la Targo

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Un nouveau petit bijou que Nicole et Jacques de l'Association "Les Couturières du Fougau" de Bagnols-en-Forêt nous font parvenir suite à leur visite du

    Musée de l'impression sur étoffes à Mulhouse

     

     

    https://www.mulhouse.blog/wp-content/uploads/2018/02/Mus%C3%A9e-de-Impression-sur-%C3%89toffes-de-Mulhouse-8.jpg



    Cliquez vite sur le lien ci-dessous : 


    https://photos.app.goo.gl/xQvnSdSp3quEHufG7

     

    Merci pour ce beau partage et à bientôt pour d'autres visites !!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  •  Santo Barbo

     

    Lou 4 desèmbre, jour de la Santo Barbo, marco la debuto dóu tèms calendau que va se perlounga enjusqu’au dous de fébrié pèr la Candelouso.

             Oublidès pas de Metre à greia dins 3 sietoun de blad o bèn de lentiho.

           Mai qu èro Santo Barbo ?

             Au siècle tresen à Smirne la fiho de Dioscore uno chato bello e vierge voulié deveni crestiano, soun paire, pèr l’en empacha, la faguè embarra dins uno tourre mounte li avié que dous estro. Mai Barbo capitave à se faire bateja quand même. Quouro soun paire apren acò s’enmalicio coume un fòu e fa coundana sa fiho au cremadou. Mai quouro lou bourrèu vau bouta lou fue, lou cremadou pren pas.

             Alors Dioscore aganto uno destrau e tranco la tèsto de sa fiho, mai èu es quatecant foudreja.

             Es pèr acò que Santo barbo es la patrouno d’aquéli que mestrejon lou fue li poumpié e li artihié.

     

     

    Aujourd'hui c'est la Sainte Barbe

              Le 4 décembre, jour de la Sainte Barbe marque le début du temps calendal qui va se prolonger jusqu’au 2 février pour la Chandeleur.

             N’oubliez pas de mettre à germer dans 3 siétons du blé ou des lentilles.

             Mais qui était Sainte Barbe ?

             Au treizième siècle à Smyrne la fille de Dioscore particulièrement belle voulait devenir Chrétienne, son père pour l’en empêcher, la fit enfermer dans une tour qui n’avait que deux fenêtres. Cependant Barbe réussit à se faire baptiser malgré tout. Lorsque son père apprend cela il entre dans une colère terrible et fait condamner sa fille au bûcher. Mais quand le bourreau veut mettre le feu celui ci ne prend pas.

             Alors Dioscore attrape une hache et tranche la tête de sa fille, mais il est aussitôt foudroyé.

             C’est pour cela que Sainte Barbe est devenue la patronne des professionnels du feu les pompiers et les artilleurs.

     

    Aujourd'hui c'est la Sainte Barbe

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

    Atelier broderie du 11 décembre 2018

     De 9 h à 17 h

     

     

     Comme d'habitude, prévoir son nécessaire de couture et de broderie :

     dé, fils, aiguilles, ciseaux de broderie, tambour, etc......

    Pour celles qui le souhaitent pensez à la biasse !!!!


     

      Afficher l'image d'origine

     

      Inscriptions au Fougau sur le tableau ou bien par mail :

     

     leiroucasdoubarri@yahoo.fr

     

     


     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Encore deux jours pour se faire plaisir, venir admirer, profiter de l'occasion pour les cadeaux de Noël  ou tout simplement trouver le santon que l'on a pas encore pour compléter ou agrandir sa crèche.

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires