• De Prouvençau vengu de pertout

     (Provençal Rhodanien)

    Uno legèndo conto que, dóu tèms que lou Bon Diéu bastissié lou mounde, un bèu jour en aguènt quàsi acaba, ié restavo un pau de soulèu, un pau de cèu blu, un pau de mountagno, un pau de mar, un pau de palun, un pau de roucas, un pau de planuro, un pau de colo, un pau de fre, unpau de caud, un pau de vènt, .... N'a fa Prouvènço en disènt "acò sara moun paradis"....

     

    Ansin de Prouvençau, n'i'a de ribo de mar e di gràndi mountagno gavato, di lono de Camargo e di garrigo secarouso, de Rose e di raro d'Itàli, di grò ssi vilo dóu miejour e di vilajoun quiha dins de rode esvarta.

     De Prouvençau vengu de pertout

     (carte de la Provence de 1605)

     

    Des Provençaux venus de partout

     

    Une légende raconte qu'à l'époque où Dieu bâtissait le monde, ayant un beau jour presque terminé, il vit qu'il lui restait un peu de soleil, un peu de ciel bleu, un peu de montagne, un peu de mer, un peu de marais, un peu de rocher, un peu de plaine, un peu de colline, un peu de froid, un peu de chaleur, un peu de vent.... Il en fit la Provence en disant "ce sera mon paradis"...

    Ainsi il y a des Provençaux du bord de mer et des hautes montagnes alpines, des lagunes de Camargue et des garrigues desséchées, du Rhône et des frontières d'Italie, des grandes villes méridionales et des villages perchés dans des zones isolées.

     (Source : Parle-moi Provençal - Assimil langues régionales)

     

    De Prouvençau vengu de pertout

     (carte de la Provence aujourd'hui)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Octobre à 09:15

    Qu'il  a bien fait de faire la Provence !  avec toute sa diversité.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :