• Lou tapeniè

     

    Lou tapeniè

     

    Couneissès tóuti, de-segur, la tapenade… mai couneissès l’aubret, lou tapeniè ? Noun ? E bèn vaqui uno foto d’aquest’ aubrihoun que flouris aro.

    Lou tapenié es acoutra pèr si boutoun flourau que, counfit dins lou vinaigre, dounon li tapèno.

    Li tapèno soun utilisa dins forço receto… si fasié, e si fa encaro, la raito , es uno sausso qu’acoumpagno li pèis e subre-tout la merlusso dessala ( èro un di plat servi pèr lou gros soupa la vèio di Nouvè).

    Vaqui la receto :

    Faire roussi dins l’òli (d'óulivo de segur !) uno cebo chaplado e dos cuié de farino.

    Aluga pièi emé ½ l de vin rouge e autant d’aigo bouiènto.

    Apoundre dos veno d’aiet, un brout de farigoulo, uno fueio de baguié, uno bono cuié de coulis e un pessu de pebre.

    Faire bouie e leissa espessi au mens de tres part dos.

    Tamisa, apoundre uno cuié de tapeno e uno pougnado d’óulivo negro.

     

    Faire fregi li moussèu de merlusso vo autre pèis, li estouri e faire couire plan plan quàuqui minuto dins la raito.

     

    Servi emé de tartiflo boulido. Bon apetis !

     

     

    Le câprier

     

    Vous connaissez tous, bien sûr, la tapenade… mais connaissez vous l’arbrisseau, le câprier ? Non ? eh bien voici une photo de cet arbuste qui fleurit maintenant.

    Le câprier est cultivé pour ses boutons floraux qui, confit dans le vinaigre, donnent les câpres.

    Les câpres sont utilisés dans beaucoup de recettes… on faisait, et on fait encore, la raito, c’est une sauce qui accompagne les poissons et surtout la morue dessalée (c’était un des plats servi pour le gros souper la veille de Noël).

    Voici la recette :

    Faire roussir (revenir) dans l’huile (d’olive, bien sûr !) un oignon haché et deux cuillères de farine.

    Mouiller ensuite avec ½ l de vin rouge et autant d’eau bouillante.

    Ajouter deux gousses d’ail, un brin de thym, une feuille de laurier, une bonne cuillère de coulis et une pincée de poivre.

    Faire bouillir et réduire de deux tiers au moins.

    Passer au tamis, ajouter une cuillère de câpres et une poignée d’olives noires.

     

    Faire frire les morceaux de morue dessalée ou autre poisson, les égoutter et faire mijoter quelques minutes dans la sauce raito

     

    Servir avec des pommes de terre vapeur. Bon appétit !

     

     


  • Commentaires

    1
    fougassette
    Lundi 20 Juin 2016 à 14:44

    Mame je t'adore rien que pour ce message, pour tout ce qu'il est, dit et raconte de notre sud. S'il ne ferait pas beau, ce message aurait été un vrai rayon de soleil, que du bonheur. Et si je n'étais pas rassasiée de mon dernier repas j'aurais presque faim! Mais j'archive ce message, m'est avis qu'il va bientôt me servir. Je te poutounege trés fort ma belle Provençale; Fougassette

    2
    poulide
    Mercredi 22 Juin 2016 à 09:21

    Josette merci pour ta recette .en méme temps j' améliore mon provencal poutoun ray (poulide)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :