•  

    poivrons à l'olï

      

    Ingrédients 

    2 gros poivrons verts

    2 gros poivrons rouges.

    3 gousses d'ail

    huile d'olive.

    Sel poivre du moulin. 

     

    Allumer le four. 

    Laver et essuyer les poivrons. 

    Les poser sur une grille, la placer à mi-hauteur. 

    Faire griller les poivrons à feu doux jusqu'à ce que la peau forme une petite croûte noire et craquelée. 

    Les sortir délicatement du four; les enfermer dans un sac en plastique pour que la peau puisse partir facilement.  

    Dès que les poivrons sont tièdes, les éplucher et les couper en lanières. 

    Disposer ces lanières dans un ravier , poivrer, saler, écraser l'ail au presse ail, parsemer dessus et arroser abondamment d'huile d'olive.  

    Les poivrons doivent être recouverts. 

    Ainsi préparés, ils se gardent au frigidaire. 

    Sortir avant de déguster pour que l'huile, soit à température ambiante. 

     

    poivrons à l'olï

     

    C'est une entrée délicieuse.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  Recette de Tante Magali

     

    Après avoir épluché les courgettes, les découper en fines rondelles.

    Emincer un oignon

    Huiler une poêle (huile d'olive)

    Y mettre les courgettes et l'oignon, laisser cuire à feu doux (couvrir la poêle)

    La cuisson terminée, on écrase le contenu de la poêle grossièrement avec une fourchette.

    Avec de la mie de pain, faire une panade, trempée dans du lait , puis émietter.

    A cette panade écrasée, ajouter des œufs battus en omelette, une poignée de basilic haché, saler et poivrer.

    Huiler un plat à four, y verser le tout et mettre dans le four (feux doux)

    Après cuisson, mettre le plat au frais, servir le lendemain, après avoir démoulé et coupé en tranches.

      

    Source : "Un autre regard " - Magali Fillol raconte : Pour une poignée de soleil

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  • Œufs aux légumes

     

    œufs,

    2 courgettes,

    3 petites tomates,

    3 carottes,

    12 champignons de Paris,

    2 fromages Pélardon,

    15 cl de crème fraîche épaisse,

    80 gr de beurre,

    Sel, poivre,

    4 bocaux 'le Parfait" d'1/4l.

     

     

    Préchauffer le four à 210 ° (th 7).

     

    Laver, éplucher et couper en dés les légumes.

     

    Les mettre dans une casserole avec le beurre et les faire cuire pendant 10 min en remuant.

     

    Ajouter le fromage coupé en morceaux et la crème fraîche.

     

    Remuer délicatement, faire cuire 2 min.

     

    Répartir les légumes dans les 4 bocaux, casser 1 œuf dessus, saler, poivrer.

     

    Faire cuire au four au bain marie pendant 6 à 7 min.

     

    Servir à la sortie du four avec des mouillettes.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  •   

    Omelette aux asperges sauvages - La p'tite cuisine de Pauline

     

    Un Bouquet d’asperges sauvages

    3 Œufs

    Sel poivre

    Huile d’olive

     

    Couper les pointes d’ asperges avec un ciseau

    Mettre dans un bol

    Couper le reste des queues

    Mettre dans une casserole et recouvrir d’eau

    Faire bouillir doucement ¾ minutes

    Égoutter et rajouter aux autres

    Battre les œufs sel, poivre.

    Dans une poêle mettre 2 cuillères d’huile d’olive

    Mettre les asperges remuer laisser quelques minutes

    Ajouter les œufs

    Laisser prendre une face

    Retourner sur une assiette

    Faire cuire 2eme face

    Servir avec une salade avec des croûtons frottés d’ail.

     

     

    On trouve les asperges sur l’ asparagus au mois de mars avril.

     asperge sauvage : Tous les messages sur asperge sauvage - La Renarde des  Alpes

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

    Aro qu’avèn fini de festeja,  aurian bèn besoun d’un toupin d’aigo-boulido ! Elzear Jouveau (1847-1917), nous en douno la recèto dins un poulit pouemo :

    L'AIGO-BOULIDO


    L'aigo-boulido sauvo la vido.
    Bouta l'aiet dins l'oulo em' un pessu de sau,
    Leissa bouli lou tèms d'un coublet de Saboli,
    Traire un brout de lausiée e de sàuvi dins lou bouioun, e, caud,
    Lou vuja sus lou pan arrousa d'un fiéu d'oli :
    Vaqui coume se fai aquéu famous regòli
    Qu'es lou plat favourit di pacan prouvençau.
    Cousin de l'anchouiado e fraire de l'aiòli,
    Coume éli dous tambèn amolo li queissau.
    Pèr vous bouta d'aploumb, quand la fam vous bourrello,
    Pèr vous douna la voio emé la bono imour,
    Pèr vous douna — mirau dis amo cantarello —
    Drole, aquéu regard viéu que rènd mèstre en amour,
    Chato, aquéu ten floura que vous fai tant poulido,
    Cresès-me, mis enfant, i'a que l'aigo-boulido !

     

    ELZEAR JOUVEAU

     

     

     Maintenant que nous avons fini de festoyer nous aurions bien besoin d’un pot « d’eau bouilli » ! Elzéar Jouveau (1847-1917), nous en donne la recette dans un joli poème :

     

    L’AIGO BOULIDO (l’eau bouillie)

     

    « L’aigo boulido » sauve la vie.

    Mettre l’ail dans la marmite avec une pincée de sel,

    Laisser bouillir le temps d’un couplet de Saboly,

    Jeter un brin de laurier et de sauge dans le bouillon, et, chaud

    Le verser sur le pain arrosé d’un filet d’huile d’olive :

    Voici comment se fait cette fameuse ripaille

    Qui est le plat favori des paysans provençaux.

    Cousin de l’anchoïade e frère de l’aïoli,

    Comme eux deux, aussi, il met en appétit

    Pour vous remettre d’aplomb, quand la faim vous tenaille

    Pour vous donner l’entrain et la bonne humeur

    Pour vous donner – miroir des âmes chantantes –

    Jeune homme, ce regard vif qui vous rend maitre en amour,

    Demoiselle, ce teint fleuri qui vous fait si jolie,

    Croyez-moi, mes enfants, il n’y a que « l’aigo boulido »

     

    ELZEAR JOUVEAU

    Recette sur le groupe Facebook de :

    Parlan prouvençau (mistralen)

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Terrine-de-sanglier-1-.png 

       Proportions pour une terrine de 1 kg

    (la terrine peut se congeler une fois cuite)

     

    650 gr de sanglier,

    250 gr de gorge de porc,

    3 gousses d'ail,

    1 petit oignon,

    20 cl de lait,

    1 poignée de pain rassit,

    5 baies de genièvre,

    1 clou de girofle,

    5 feuilles de laurier,

    Sel, poivre (blanc ou gris),

    1 verre de Cognac ou de Rivesaltes,

    1 botte de persil plat,

    2 œufs,

    1 petite boîte de graisse d'oie pour le moule.   

     

     

    Désosser le sanglier (morceaux de gigot ou de daube).

    Hacher grossièrement la viande de sanglier et la gorge de porc.

    Réserver dans un grand saladier.

    Hacher de la même façon un petit oignon avec les trois gousses d’ail.  

    Puis rajouter à la préparation précédente ainsi que : 

    Le pain rassi humidifié avec le lait et émietté,

     Le genièvre et le clou de girofle écrasés, 

    Les feuilles de persil grossièrement hachées,

    Une feuille de laurier coupée en 4,

    Une cuillère à café de sel,

    Deux bonnes pincées de poivre blanc ou gris (bien assaisonner pour éviter que la préparation ne soit fade),

    Le verre d’alcool, 

    Malaxer tous les ingrédients ensembles.  

    Laisser macérer au frigidaire toute une nuit.

    Puis compléter avec  2 œufs battus, bien malaxer le tout.

    Tapisser la terrine avec la graisse d’oie et verser la préparation dedans.  

    Décorer avec quelques feuilles de laurier.

    Enfourner 1 bonne heure au bain-marie à 160°.

    Laisser refroidir la terrine, la placer au réfrigérateur jusqu'à ce que la graisse se fige.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    200 gr de carottes épluchées 

    150 gr de fromage à tartiner à l'ail & fines herbes 

    50 gr de farine 

    3 œufs 

    1 cuillère à café de levure chimique 

    Sel et poivre 

    Muscade  

    1 sachet de 120 g de truite fumée (ou du saumon fumé) 

     

    Éplucher les carottes, les laver et les couper en morceaux.

    Les faire cuire dans une casserole d'eau bouillante salée pendant 20 minutes.

    Les écraser grossièrement avec une fourchette.

    Dans un saladier, battre les jaunes d’œufs avec la farine et la levure, incorporer les carottes,

    Ajouter le sel, le poivre et la muscade.

    Bien mélanger le tout.

    Monter les blancs en neige et les incorporer à la préparation précédente.

    Mettre du papier sulfurisé sur une plaque de cuisson puis verser l’appareil dessus en l’étalant.

    Enfourner 10 minutes à 180°.
    Quand la cuisson est terminée, sortir la plaque du four et renverser le biscuit aux carottes sur un torchon puis retirer délicatement le papier sulfurisé.

    Badigeonner de fromage ail et fines herbes.

    Recouvrir de tranches de truite (je les ai mixées pour pouvoir mieux étaler et couper ensuite).

    Rouler le biscuit sur lui-même dans le sens de la longueur dans du film alimentaire et au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

    Découper le roulé en tranches.

     

    A servir pour l'apéritif ou bien accompagné d'une salade croquante.

     

    Cette recette peut se faire régalement avec des courgettes, il faut alors les rapper, les faire revenir à la poêle et procéder de la même façon que pour les carottes.

     

     

    Recette relevée sur le blog de : http://www.chezvanda.com

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Endives

    (Recette pour 6 personnes)  

     

    1 belle endive

    60 g de gorgonzola  

    1 demi-pomme verte  

    30 ml de crème épaisse

    4 ou 5 noix de Grenoble

    Un peu de ciboulette

    Poivre du moulin

     

     

    Dans un bol, écraser le gorgonzola à la fourchette,

    Ajouter la crème et mélanger

    Couper la pomme en petits dés

    Incorporer les morceaux de pommes à la préparation et poivrer.

    Détacher les feuilles d’endive les essuyer avec un papier absorbant

    Hacher les noix en petits morceaux

    Déposer la préparation sur chaque feuille d’endive,

    Parsemer de noix et de ciboulette

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

    20141011 133718

     

    1 kg d'oignons,

    2 kg de tomates,

    500 gr de piments,

    Huile d'olive,

    Persil,

    Sel, thym frais, laurier, ail,

    Piment d'Espelette,

    4 œufs,

    2 tranches de jambon de Bayonne.

     

    Monder les tomates, les couper en quartiers et les laisser dégorger dans une passoire.

    Fendre les piments en deux, les épépiner et les couper en tronçons de 4 à 5 cm.

    Dans un faitout, faire fondre les oignons dans l'huile d'olive, à mi-cuisson y ajouter les piments.

    Faire revenir 15 minutes puis ajouter les tomates et les aromates et laisser compoter à feu doux,  

    Cuire le temps nécessaire pour obtenir une sauce assez épaisse mais pas sèche, ça va dépendre des tomates.... il est bien d'y bien retrouver les légumes cuits mais qui se tiennent un peu, ce n'est pas pas un coulis....

     En fin de cuisson, rectifier le sel si nécessaire, ajouter le piment d'Espelette selon le goût et le sucre pour ôter l'acidité, là encore tout dépend des tomates.

     Faire poêler le jambon et frire un œuf par personne.  

    Disposer dans l'assiette la piperade poser dessus le jambon ainsi que l’œuf.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

    Champignons farcis 2014

    (Recette pour 8 personnes)

     

    16 champignons assez gros

     1 cébette

     Huile d’olive

     Sel et poivre

     

     

    Nettoyer les champignons sans les laver.

    Séparer les queues des têtes.

    Enlever la peau.

    Hacher finement les pieds.

    Puis la cébette.

    Mélanger les deux ingrédients.

    Assaisonner avec l’huile, le sel et le poivre.

    Farcir les têtes avec la préparation.

    Servir sur un lit de roquette.

     

     

    Champignons farcis



     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

    2 œufs,

    1 échalote,  

    20 cl crème fraiche liquide,  

     400 gr à 500 gr de filet de colin,  

     100 gr de mie de pain,  

     1 dosette de safran en poudre,  

     2 C à S de crème épaisse,  

     1 dl de lait,  

     4 branches d’estragon,  

    1 cube de court bouillon,  

    ½ C à C de safran,  

     Sel, poivre, muscade, persil haché.  

     

    Préchauffer le four à 180°C. 

    Faire pocher les filets de colin dans un court bouillon frémissant pendant une petite dizaine de minutes à peine.

    Égoutter, émietter à la fourchette et réserver.

    Mettre à tremper le pain dans un bol de lait.

    Séparer les blancs d’œuf les battre en neige très ferme.

    Dans un saladier fouetter les jaunes d'œufs avec la crème fraiche, le safran, bien mélanger.

    Ajouter la crème, l’estragon ciselé, du sel, muscade, persil haché, poivre puis incorporer le poisson émietté et le pain essoré, mélanger de façon à bien lier le tout et verser les œufs battus en neige en remuant toujours de bas en haut. 

    Verser dans une terrine et placer cette dernière dans un bain-marie et enfourner 45 minutes à 180°.

    Laisser refroidir au frigo pendant 3 à 4 heures.

     

    Pour la Sauce

     

     200 gr de fromage blanc,

    1 C à S de  jus de citron,

    4 C à S de ciboulette,

    Sel, poivre.  

     

    Fouetter le fromage blanc en y incorporant le jus de citron et la ciboulette.

    Assaisonner de sel et poivre à convenance.

    Napper les tranches de terrine avec cette sauce au moment du service.



    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  •  

    Terrine de merlan aux artichauts

    500 gr de filets de merlan,

    2 œufs,

    4 C à S de parmesan râpé,

    300 gr d'artichauts surgelés,

    1 gousse d'ail,

    1 citron,

    4 C à S de margarine,

    Sel,

    Poivre.

     

    Terrine de merlan aux artichauts

    Faire dégeler les artichauts.

    Beurrer et fariner un moule à cake.

    Couper en fines lamelles les artichauts et les faire revenir dans la margarine avec la gousse d'ail écrasée.

    Arroser de jus de citron, sel, poivre et cuire à feu doux et à couvert pendant environ 15 min.

    Réserver.

    Dans le fond de cuisson faire dorer les filets de poisson, puis les émietter dans un saladier.

    Dans un cul de poule mélanger le parmesan avec les jaunes d’œufs et assaisonner.

    Battre les blancs en neige ferme puis les incorporer à la préparation précédente.

    Ajouter les lamelles d'artichauts, le poisson émietté puis verser le tout dans le moule à cake.

    Faire cuire au bain-marie à four doux pendant 1 h environ.

    Servir avec une salade.

     

     

    Terrine de merlan aux artichauts



    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • DSCF5276

     

    300 ml de crème fraiche,

    6 jaunes d’œufs,

    2 C à S de parmesan râpé,

    2 C à S de pesto,

    4 oreillons de tomates séchées dans l'huile,

    Sel et poivre,

    Parmesan râpé pour gratiner.

     

    Préchauffer le four à 100°

    Préparer 6 petites cocottes ou autres contenants d'une capacité de 60 ml sur une plaque de cuisson,

    Fouetter les jaunes d’œufs avec les 2 C à S de parmesan, les tomates séchées émincées et le pesto.

    Chauffer la crème jusqu'à ébullition puis verser sur l'appareil précédent et bien mélanger.

    Saler et poivrer selon le goût.

    Remplir les petites cocottes puis enfourner pour environ 45 à 50 minutes.

    A la sortie du four, parsemer les petites cocottes de parmesan râpé puis les faire gratiner pour donner l'aspect "crème brûlée" soit avec le grill du four soit avec un petit chalumeau.

    Déguster aussitôt.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

    Chaussons aux olives et chorizo

     

    Un rouleau de pâte feuilletée,

    10 à 15 grandes tranches de chorizo,

    100 gr d'olives vertes farcies aux poivrons,

    Graines de sésame,

    Un jaune d’œuf.

     

    Couper le chorizo et les olives en petits morceaux et mélanger.

    A l'aide d'un emporte-pièce ou d'un verre, découper des cercles dans la pâte feuilletée.

    Garnir avec l'appareil précédemment réalisé la moitié du cercle de pâte, plier en deux afin de former des petits chaussons.

    Souder les bords avec de la farine mélangée à l 'eau

    Dorer avec le jaune d'œuf puis répartir quelques graines de sésame sur les chaussons.

    Poser sur du papier sulfurisé et mettre au four environ 15 min à 180°C, jusqu'à qu'ils soient joliment dorés.

    Servir chaud ou froid accompagnés d'une salade verte.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  •  

    Terrine de poulet au lard fumé (recette de Marie)

     

    300 gr de blancs de poulet,

    700 gr de cuisses de poulet,

    150 gr de chair à saucisse,

    10 tranches de lard fumé,

    1 tranche de pain de mie,

    5 cl de crème liquide,

    1 œuf,

    50 gr de noisettes,

    2 échalotes,

    1 gousse d 'ail,

    1 C à C de baies de genièvre,

    5 cl de cognac ou d'armagnac,

    1 feuille de laurier,

    2 brins de thym,

    Sel et poivre.

     

     

    Imbiber le pain avec la crème.

     Hacher les échalotes et l 'ail.

     Couper les blancs en lanière, réserver de côté.

     Retirer la peau des cuisses de poulet, les désosser puis les mixer grossièrement.

     Mélanger le poulet avec la chair à saucisse, le pain de mie, l’œuf, les noisettes, le haché d'échalotes et ail, les baies de genièvre, le cognac, le laurier, le thym effeuillé, sel et poivre.

     Mélanger le tout.

     Tapisser une terrine aux ¾ de tranches de lard.

    Verser la moitié de la préparation, disposer les filets de poulet, verser le reste de farce.

     Recouvrir de tranches de lard

     Enfourner à 210°(6) pendant 1 heure au bain marie.

    Servir avec une salade

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

    Pâté en croûte aux champignons

     

    250 gr de chair à saucisse,

    100 gr de veau (morceaux style blanquette),

    100 gr de veau haché,

    150 gr de porc (filet ou rôti)

    150 gr de porc haché (dans l'échine)

    1/2 verre d'alcool (vin blanc, rhum, ... au choix)

    300 gr de champignons de Paris frais,

    2 œufs,

    Sel, poivre, ail, persil,

    3 pâtes feuilletées rectangulaires.

     

    Déroulement de la recette :

    La veille :

    Couper en  petits morceaux les 150 g de porc et les 100 g de veau.

    Dans un saladier mettre toutes les viandes puis le ½ verre d’alcool, saler, poivrer.

    Mélanger et réserver au frais

     

    Le lendemain :

    Préchauffer le four à 180°C.

    Superposer 2 pâtes feuilletées et chemiser le moule à cake de ces deux pâtes feuilletées. Réserver l’excédent de pâte.

    Préparer les champignons de Paris et les couper en tranche.

    Poêler les champignons avec ail haché et persil haché

    Égoutter la viande

    Dans le moule chemisé mettre la moitié de la viande, bien tasser.

    Mettre par-dessus les champignons puis étaler (cela fera une couche).

    Mettre par-dessus le restant de viande.

    Recouvrir d’une double pâte feuilletée

    Faire 3 cheminées pour laisser la vapeur s’échapper.

    Décorer d’un restant de pâte.

    Cuire à 180 °c pendant 1 h 15,

     

    Pâté en croûte aux champignons

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  •  

    terrine

     

      800 gr de râbles de lapin désossés,

    700 gr d'échine de porc,

        150 gr de lardons,  

    1 barde de lard,

    2 échalottes,

    1 gousse d'ail,

    1 oeuf,

    10 cl de cognac ou armagnac,

    1 C à S de farine,

    2 branches de thym,

    2 feuilles de romain,

    5 brins de persil,

    60 gr de noisettes,

    2 ou 3 feuilles de laurier,

    Sel et poivre.  

     

    Couper les râbles de lapin et l'échine de porc en morceaux.

     

    Peler et émincer l'ail et les échalotes.

    Laver et ciseler le persil, effeuiller le thym et le romarin.

    Ajouter les lardons, le cognac, le sel et le poivre.

    Hâcher le tout en y incorporant l'oeuf et les noisettes entières.

     

    Tapisser la terrine avec la barde de lard.

    Verser la moitié du hachis, disposer le mélange râble et échine puis couvrir avec le reste de hachis.

    Tasser, décorer avec les feuilles de laurier.

     

    Faire  une pâte collante avec de la farine et de l'eau.

    Former un boudin et le placer sur le pourtour de la terrine, refermer avec le couvercle (la terrine sera ainsi scellée).

    Cuire au bain marie pendant 2h15 (180°) puis retirer le couvercle pour faire dorer le dessus..

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  
     

    terrine

     

      800 gr de râbles de lapin désossés,

    700 gr d'échine de porc,

        150 gr de lardons,  

    1 barde de lard,

    2 échalotes,

    1 gousse d'ail,

    1 œuf,

    10 cl de cognac ou armagnac,

    1 C à S de farine,

    2 branches de thym,

    2 feuilles de romain,

    5 brins de persil,

    60 gr de noisettes,

    2 ou 3 feuilles de laurier,

    Sel et poivre.  

     

    Couper les râbles de lapin et l'échine de porc en morceaux.

     Peler et émincer l'ail et les échalotes.

    Laver et ciseler le persil, effeuiller le thym et le romarin.

    Ajouter les lardons, le cognac, le sel et le poivre.

    Hacher le tout en y incorporant l’œuf et les noisettes entières.

    Tapisser la terrine avec la barde de lard.

    Verser la moitié du hachis, disposer le mélange râble et échine puis couvrir avec le reste de hachis.

    Tasser, décorer avec les feuilles de laurier.

     Faire  une pâte collante avec de la farine et de l'eau.

    Former un boudin et le placer sur le pourtour de la terrine, refermer avec le couvercle (la terrine sera ainsi scellée).

    Cuire au bain marie pendant 2h15 (180°) puis retirer le couvercle pour faire dorer le dessus..

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • La Caillette 

    (recette pour deux caillettes)

    1 kg de foie de porc,

    800 g de gorge de porc ou joues ou poitrine,  

    500 g de crépine,  

    Sel, poivre, 4 épices, 

    Gros bouquet de persil,  

    1 tête d'ail,  

    Petite ficelle à rôti.

       

    Couper le foie en tranches puis en lamelles, idem pour la gorge.  

    Bien mélanger dans un grand saladier, ajouter sel, poivre, épices, le bouquet de persil et la tête d'ail hachés.

    Mélanger, goûter et rectifier l'assaisonnement si nécessaire (la caillette doit avoir du goût).  

    Laver la crépine, bien l'essorer.  

    L'étaler et y poser dessus les lamelles de foie et gorge en alternant pour en faire un boudin de 25 cm de long et de 8 cm de large (environ).  

    Fermer la crépine autour du boudin.  

    Ficeler, commencer dans le sens de la longueur puis en faire le tour comme pour un rôti   (attention, tour de main.....)  

    Mettre dans un plat où les 2 caillettes ne seront pas trop serrées, ajouter ¼ de verre d'eau.  

    Poser ce plat dans un autre pour faire cuire au bain-marie.  

    Cuire au four thermostat 7 pendant 1h30 environ (pour savoir si cela est cuit, planter le couteau : le sang ne doit plus couler)  

    Sortir du four et laisser refroidir quelques instants dans le jus puis poser ensuite sur un plat et laisser refroidir complètement.  

    Entourer de film alimentaire et de papier aluminium.  

    La caillette peut se congeler et se conserve au réfrigérateur 10 jours.  

     

    Bon plaisir de réussite et de dégustation  

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  (Recette de Dany)

     

    200 gr de lentilles corail,

    200 gr de vert de blette.

     1 poireau,

     2 ou 3 carottes.

    1cube de  bouillon de légumes,

     1 feuille de laurier,

    2 brins de thym,

    Noix muscade, sel, poivre,

    1 citron,

    Huile d'olive.

     

    Dans un faitout, faire revenir dans un peu d'huile d'olive, pendant 2 à 3 minutes, le poireau coupé en lanières avec les carottes coupées en rondelles

    Faire chauffer un litre d'eau, dissoudre le cube de bouillon de légumes et rajouter dans le faitout, cuire pendant 10 minutes à petit feu.

    Mettre les lentilles corail et cuire à couvert au moins 15 minutes.

    Pendant ce temps, plonger le vert de blette dans une casserole d'eau bouillante 5 minutes, les égoutter et les couper en lanières

    Lorsque les lentilles sont cuites, ajouter : vert de blette, sel, poivre, laurier, thym, et muscade à ce moment là.

    Bien mélanger....encore 5 minutes  et c'est prêt !!!!!

    Servir dans des assiettes creuses et arroser d'un jus de citron...

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique